Histoire de la marque Parker

Si vous vous êtes déjà interrogé sur l’histoire du stylo plume Parker, vous êtes au bon endroit. Lorsque vous découvrez l’origine du stylo Parker, il est utile de commencer par le début : par l’histoire de l’entreprise Parker Pen.

Qui a lancé le stylo Parker ?

L’origine du stylo Parker vient de débuts humbles et inattendus. George Safford Parker, basé au Wisconsin, n’a pas commencé comme fabricant de stylos, mais plutôt comme professeur de télégraphie (transmission longue distance de messages utilisant la technologie de signalisation). Pour compléter ses revenus d’enseignant, Parker a commencé à vendre des stylos pour la John Holland Pens Company, et rapidement ses étudiants furent ses principaux clients.

Le premier stylo plume Parker

Lorsque les stylos qu’il vendait fonctionnaient mal, Parker se sentait obligé de les réparer. Bientôt, il fut donc submergé par les travaux de réparation et décida d’inventer sa propre version du stylo plume. C’est ainsi qu’en 1888 à Janesville, dans le Wisconsin, la Parker Pen Company est née. Le reste, parait-il, appartient à l’histoire de la plume Parker.

À qui appartient l’entreprise ?

L’année suivante, Parker fait breveter son premier stylo plume. En 1891, il trouva un investisseur, le courtier d’assurance W. F. Palmer, pour sa jeune entreprise. Avec un investissement initial de 1 000 $, Palmer a acheté la moitié des actions de Parker (dans les brevets et dans l’entreprise). En conséquence, la société Parker Pen fut officiellement ouverte aux affaires et, en 1892, la société fut légalement constituée. Aujourd’hui, la Parker Pen Company appartient à deux organisations mères : Newell Brands et Polyhedron Holdings.

Histoire du stylo plume Parker

La première avancée majeure de l’entreprise a eu lieu en 1894 avec le système d’alimentation en encre Lucky Curve. Le système d’alimentation a été conçu pour drainer l’encre dans le réservoir par action capillaire lorsque le stylo était à la verticale dans la poche de son propriétaire. Cela a permis d’éviter que le stylo plume ne se dessèche. Parker a utilisé cette technique spéciale dans la plupart de ses stylos les plus vendus jusqu’en 1928. Avec l’avènement du système Lucky Curve, la marque Parker était désormais un acteur majeur sur le marché des stylos plume.

Contrairement à la plupart des entreprises, le début de la Première Guerre mondiale n’a pas ralenti les activités de la société Parker Pen, en partie à cause de l’invention du Trench Pen. Ce stylo contenait des billes noires dans son corps, qui se transformaient en encre lorsqu’elles étaient ajoutées à l’eau. Le Département américain de la Guerre (U.S. War Department) a attribué à Parker un contrat pour le Trench Pen. Cela a été célébré comme un succès majeur dans l’histoire du stylo Parker, car il a assuré le succès financier de l’entreprise tout au long de la Première Guerre mondiale.

En 1921, Parker présente le Duofold. Surnommé le « Big Red », il incarnait l’esprit des années folles : grand, audacieux et très jazzy. À 7 dollars, c’était aussi le stylo le plus cher du marché. Satisfait de leur succès, Parker a garanti tous les Duofolds pendant 25 ans.

La famille Duofold de Parker s’est élargie en 1926 et 1927 pour inclure le vert jade, le jaune mandarin, le bleu lapis et le noir : tous disponibles dans un plastique durable unique en son genre appelé Permanite. Le nouveau matériau remplace le caoutchouc, qui avait tendance à être cassant. Parker a créé des « cascades » publicitaires, comme lancer ces nouveaux stylos au-dessus du Grand Canyon et depuis un avion à 900 mètres d’altitude, pour prouver leur solidité.

Lire aussi :  Histoire de la marque Uni-Ball

En 1988, à l’occasion du 100ème anniversaire de l’entreprise Parker, le monde a assisté à la relance du Duofold, désormais rebaptisé Duofold Centennial. Comme ses prédécesseurs, le Centenaire connaît un immense succès.

Parker a créé le Platinum Club en 1989 aux États-Unis et en Australie pour les propriétaires de Duofold, offrant des privilèges et des services gratuits. L’année suivante, Parker enrichit la collection Duofold avec l’ajout du stylo plume Parker International, une version plus fine et plus courte du Centennial, et du roller Duofold. Fabriqué à partir de blocs solides d’acrylique moulé à la main et garnis d’une plaque d’or 23 carats, le Centennial se révèle insensible à l’usure grâce à son éclat poli au diamant.

La société Parker Pen est-elle toujours en activité ?

Aujourd’hui, Parker reste l’un des principaux fabricants d’instruments d’écriture au monde. Leurs designs durables, ainsi que leur innovation constante, leur ont permis d’orner les stylos de millions de personnes à travers le monde. De leur très populaire stylo « Parker Sonnet » à leur gamme « Urban Premium », les stylos Parker sont restés un choix populaire pour beaucoup de personnes. Bien que la marque Parker bénéficie désormais d’investissements extérieurs substantiels et de l’implication de sociétés holding, la Parker Pen Company est toujours en activité et prospère.

Où sont fabriqués les stylos Parker ?

Les stylos Parker ont été fabriqués à divers endroits au fil des années, récemment, lors de déménagements transatlantiques. Le siège social de la société était basé à Newhaven, dans l’East Sussex, en Angleterre, jusqu’en 1993, date à laquelle la société Gillette a racheté la Parker Pen Company. Après la vente de Parker Pen Company par Gillette à Newell Brands en 2000, des changements ont commencé à se produire. Depuis 2009, les opérations ont été entièrement transférées à Nantes, en France. Par la suite, les usines de Newhaven, en Angleterre, et de Janesville, dans le Wisconsin, ont fermé leurs portes, licenciant plus de 300 employés du secteur manufacturier. La Parker Pen Company continue à ce jour de travailler à Nantes.